Grandir en confiance

Le meilleur service qu’on peut rendre à un jeune est de l’aider à « mettre au monde son envie, ses envies. » Jean Todt

Pendant 20 ans, j’ai accompagné des personnes licenciées dans leur recherche d’un nouvel emploi.  Souvent, ces personnes n’avaient pas vraiment choisi leur métier. Les circonstances ou le hasard avaient tracé un chemin qu’elles avaient suivi avec plus ou moins de bonheur et de réussite. Ma propre expérience professionnelle dans le monde du reclassement est aussi un peu le fruit du hasard.  Très tôt dans ma vie, j’ai su que je voulais un diplôme universitaire. C’était presque devenu une obsession. Ce diplôme, je l’ai obtenu… mais je n’avais jamais réfléchi à ce que je voulais en faire.  Alors, portée par le hasard, j’ai atterri dans le monde du reclassement professionnel.  En 2007, j’ai finalement pris conscience que j’avais réalisé un tas de choses par devoir et non par choix.

J’ai alors repris des études de coaching… et remis ma vie professionnelle sur la route que j’ai choisie.  Mon parcours personnel et professionnel m’ont amené à me former pour accompagner les jeunes dans la découverte et l’émergence de leur potentiel, la construction de leur socles de vie.  Durant, mes 20 années dans le recrutement et le reclassement professionnel, j’ai pu constater que beaucoup d’adultes manquaient d‘estime d’eux même et que ce manque était, aussi à l’origine des difficultés professionnelles et relationnelles qu’ils vivaient.  De plus, en tant que maman, je me suis beaucoup investie dans le développement des enfants et comment leur donner toutes les facilités que confère une bonne estime de soi.

Parents manipulateurs, parents pervers narcissiques, parents toxiques, comment limiter leur impact ?

L’impact de la négligence, de la violence physique sur les enfants/adolescents est documentée depuis les années 1960. Les découvertes en neurosciences mettent en lumière les conséquences et les séquelles de la violence psychologique et de la manipulation sur les enfants et les adolescents.

 

  • Troubles anxio-dépressive : agressivité, intolérance à la frustration, repli sur soi, passivité et timidité, crainte de l’adulte.
  • Troubles de l’attachement : manque de sécurité, sensibilité accrue au moment de la séparation…
  • Anesthésie émotionnelle : l’enfant n’identifie pas ses émotions, ses besoins
  • Difficultés post-traumatiques : jeux répétitifs mettant en scènes les violences, comportements agressifs…
  • Difficultés de concentration, irritabilité, hypervigilance, déficit de l’attention, hyperactivité, trouble du comportement (à ne pas confondre avec des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité)
  • Des troubles du sommeil et de l’endormissement, de la léthargie et des fatigues excessives…
  • De nombreuses somatisations : maux de ventre, de tête, malaises et plaintes…

 

Ces symptômes non spécifiques sont régulièrement ignorés, alors qu’ils sont les signes d’un profond malaise chez l’enfant et l’adolescent et qu’ils nuisent grandement à son développement psychoaffectif.

Pour se protéger, l’enfant/l’adolescent sous emprise et soumis à la violence endosse un rôle pour retrouver une impression de contrôle sur la situation. Ces rôles l’empêchent la construction de son identité et de son estime de soi. Ce rôle peut se figer ou évoluer avec les circonstances.

  • « Le petit parent », il veille à la sécurité de la fratrie et du parent victime, son autonomie précoce le fragilise et l’expose à des troubles anxio-dépressifs.
  •  « Le confident du parent victime », il s’oppose à la minimisation et au déni opéré par le parent victime. L’ambivalence du parent victime vis-à-vis du parent agresseur, lui fait perdre confiance dans la stabilité de l’adulte et sa capacité à le protéger lui.
  • « Le confident du parent agresseur », le parent justifie sa violence auprès de lui, il peut tenir au courant le parent agresseur des faits et gestes du parent victime contre récompenses ou pour se protéger lui. Cet enfant souffre de forte culpabilité et pour gérer ses angoisses, il s’identifie et imite le parent agresseur.
  •  «L’ agresseur » encouragé par le parent agresseur, à la violence, il s’identifie à lui et agresse la fratrie et le parent victime en toute impunité.
  • «L’enfant modèle », il tente de prévenir toute violence en évitant tout comportement de désaccord de ses parents, il est bon à l’école, ne demande rien, obéit… son hyperadaptation camoufle, des souffrances anxio-dépressives.
  •  « L’arbitre », il tente de maintenir le calme par des stratégies d’évitement, en demandant au parent victime de se soumettre pour ne pas contrarier le parent agresseur. L’échec de ses tentatives accentue son état anxio-dépressif.
  • « Le bouc émissaire » est désigné comme source des tensions entre parents. Son image de lui est fortement détériorée, c’est un enfant convaincu d’être « mauvais ».

Pour sortir de ces rôles et construire sa propre identité, l’enfant a besoin d’être soutenu par des attitudes éducatives spécifiques et par des activités pour retrouver : son l’empathie, sa reconnaissance et l’expression de ses émotions et besoins afin de reprendre la construction de son estime de soi.

Nous avons plusieurs axes de prise en charge de l’enfant et de l’adolescent pour le sortir de l’instrumentalisation et de ses rôles.

Le coaching parental pour rétablir la relation parent/enfant et assurer au quotidien une éducation bienveillante et ferme qui contre la nuisance du parent toxique.

Le coaching scolaire pour favoriser l’autonomie, retrouver le goût de l’apprentissage et de la réussite tout en sortant l’enfant, l’adolescent des schémas de performance ou d’échec imposés par le parent toxique.

L’activation par le jeu et les histoires des différents sentiments constitutifs de l’estime de soi et de la résilience pour reprendre le contrôle de soi et de sa vie.

Coaching Scolaire

Le coaching scolaire a pour objectif d’améliorer l’autonomie de l’élève, en développant avec lui ses capacités d’apprentissage qu’il soit confronté à des difficultés passagères ou souffre de troubles de l’apprentissage de type DYS, TDA(H).

Le coach accompagne le jeune dans son parcours scolaire ou son projet. Le champ d’action du coaching scolaire est le développement des compétences liées à l’apprentissage, des compétences sociales et relationnelles qui accompagnent et favorisent l’apprentissage ainsi que l’orientation (scolaire ou professionnelle).

Le coaching scolaire, permet aux jeunes de mieux se connaître, de partir de ses atouts afin d’ organiser son travail, de faire face au stress et à l’angoisse des contrôles, des examens, de construire et personnaliser sa méthode de travail, d’adapter ses stratégies, ses comportements vers la réussite.

Le coaching scolaire est responsabilisant, il place l’élève, l’étudiant dans une position active. Le coach l’accompagne pour qu’il trouve et mette en oeuvre les solutions qui lui conviennent pour atteindre ses objectifs. Le jeune décide, choisit, et ne ne subit plus .

Harcèlement scolaire

Le harcèlement scolaire s’accompagne ou non de cyberharcèlement. Il provoque des altérations importantes dans l’estime de soi de l’enfant et une diminution significative de la confiance en en soi et en ses ressources. Il provoque comme toutes les violences des traumatismes durables. Le harcèlement entraine de l’absentéisme, des difficultés scolaires allant jusqu’au décrochage, des troubles du comportement, des pathologies anxio-dépressives, des pulsions agressives et autoagressives, des conduites suicidaires, des troubles de la socialisation, une augmentation des risques de violence dans l’espace familial et des conduites à risques…

Dans les cas de harcèlement, le coaching a pour objectif de soutenir la prise de parole de l’enfant ou de l’adolescent victime.

D’aider l’enfant/l’adolescent à retrouver confiance en lui et en ses ressources pour sortir de la relation « dominé dominant » induite par le harcèlement.

De soutenir les parents dans l’accompagnement de la souffrance de leur enfant et dans les démarches vis-à-vis des institutions scolaires, judiciaires.

Soutenir et encadrer les équipes pédagogiques dans la mise en place et l’animation de programme de prévention et d’accompagnement des élèves.

L’ESTIME DE SOI

Grandir en confiance

Disponible en librairie le 8 avril 2021

 

Loin d’être innée, l’estime de soi se construit au fil du temps. Si elle est biendéveloppée ou non, elle peut devenir un moteur ou un frein pour les enfantset adolescents. Et les parents jouent un rôle crucial dans ce processusdélicat, mais sont parfois perdus : comment influencer positivementl’estime de soi de mon enfant ? Comment répondre à ses besoins desécurité, d’identité et d’appartenance ? Quels sont les pièges à éviter ?Quelles ressources utiliser dans les situations de séparation parentale, deparentalité toxique, de difficultés ou de harcèlement scolaire ? DansL’estime de soi (éditions Mardaga), Nathalie Vancraeynest offre des clefspermettant aux parents d’accompagner leurs enfants dans cette étape deleur développement.

LA PARENTALITÉ POSITIVE AU SERVICE DE L’ESTIME DE SOI

L’estime de soi est un pilier fondamental de l’équilibre et du bien-être des adultes en devenir. Et c’est en faisant preuve d’une autorité saine, basée surune confiance et une coopération réciproques, que les parents peuvent lavaloriser. Dans L’estime de soi, Nathalie Vancraeynest s’appuie sur les principes de l’éducation positive et bienveillante pour proposer aux parents des pistes concrètes afin de soutenir leurs enfants dans leur construction et de protéger leurs besoins spécifiques.

 ISBN :9782804708313 

Sortie en librairie : 8 avril 2021 

Prix : 19,90 € 

Broché : 240 pages

Et si je croyais en mon pouvoir de séduction?

Un atelier et un livre

Nous avons tous et toutes un capital séduction… Ce qui nous différencie c’est simplement notre croyance en ce capital !

On se cache souvent derrière les normes de beauté que l’on ne remplit pas forcément, derrière des « Je ne suis pas assez ceci » ou « Je suis trop cela ». Nos expériences passées, des mots, des remarques ont peut être laissé des traces et ont entaché notre conviction que nous avons, comme n’importe qui, un capital séduction bien en place.

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans cette situation où vous sentez bien que quelque chose se passe mais que vos peurs vous prennent aux tripes et vous paralysent en faisant de vous une petite chose effrayée, timide et complètement coincée, qui ne remarque peut-être même pas que quelqu’un fait des tentatives de séduction ?

Ou alors vous êtes plutôt du genre à ne rien voir et à ne même pas envisager que peut-être vous pourriez éventuellement plaire à quelqu’un ?

Durant cet atelier, nous allons donc vous reconnecter à ce capital séduction qui est en vous et auquel vous ne croyez pas ou plus ! Nous nettoierons les croyances qui se cachent derrière vos peurs ou les peurs derrière vos croyances et vous sortirez de cette journée avec le sourire et une reconnexion à vous-même !

  • Vous réconcilier avec votre image
  • reprendre contact avec soi
  • nettoyer vos croyances et vos peurs
  • augmenter son estime et sa confiance en soi
  • capitaliser sur ses ressources de séduction
  • prendre conscience qu’on est unique
  • mettre le doigt sur ce qui vous empêche de séduire et les enjeux de la séduction pour vous
  • Se sentir bien et prendre soin de soi
  • Recommencer à se respecter
  • Mettre le doigt sur les expériences passées que vous devez nettoyer

Atelier: Et si je croyais en mon pouvoir de séduction?

Namur, samedi 10 février 2018 Information et réservation

Cette journée aura pour objectifs de :

Tout changement commence par un petit pas en dehors de sa zone de confort… Alors OSEZ le faire ! 

Les différents thèmes s’envisagent sous divers formats : conférences, ateliers, master-class, coaching …

Athénée Ganenou, Athénée Royal d’Ans, Le Baby Service Luxembourg, Centre de planning familial « le Safran » Peruwelz, CIDJ, CPAS Thuin, école du premier vert Braine l’Alleud, Institut d’Enseignement Secondaire Provincial Paramédical de Tournai, Institut Technique Saint Gabriel, Maison de la Culture Arlon, Maison de la Laïcité Wandre, MJC Cominies – Warneton, Université du temps libre du pays d’Arlon

News

Pour voir tous mes événements et mon actualité, cliquez ici

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt